Accueil » Management RH » Auto-évaluation professionnelle : nos conseils pour un bilan utile lors de l’entretien annuel

Auto-évaluation professionnelle : nos conseils pour un bilan utile lors de l’entretien annuel

des conseils pour préparer son auto-évaluation professionnelle

L’entretien annuel, également appelé entretien d’évaluation, est un moment clé dans l’année pour les collaborateurs, les managers et l’entreprise. C’est l’exercice idéal pour dresser un bilan de l’année passée et fixer de nouveaux objectifs pour l’année qui vient. 

Mais pour qu’un entretien annuel soit efficace, il faut partir sur de bonnes bases. Pour obtenir un bilan utile lors de cet exercice, il est essentiel pour le salarié de faire son auto-évaluation professionnelle

Avant d’arriver dans l’entretien, il doit faire un bilan honnête de ses performances sur ses derniers mois de travail. Cette analyse va être comparée avec celle du manager pour identifier les axes d’amélioration

L’importance de l’auto évaluation avant les entretiens annuels

L’autoévaluation joue un rôle majeur dans la réussite des entretiens annuels. Aucun objectif pertinent ne peut émerger lors de ces moments de discussion si le bilan du salarié n’est pas objectif et n’est basé que sur la vision d’une personne. 

Pour préparer au mieux cet exercice et le réussir, vous devez vous assurer que le travail du collaborateur va être apprécié par son manager, mais aussi par lui-même et par une personne des ressources humaines. 

L’auto évaluation pour le salarié 

Il est essentiel que le collaborateur puisse revenir de lui-même sur sa performance au cours de la dernière année. Il doit réfléchir à : 

  • Ce qui a bien fonctionné
  • Ce qui lui a posé des difficultés 
  • Les compétences qu’il n’avait pas et qui lui ont manqué 

Le but, pour lui, est d’identifier ses points forts et les points sur lesquels il va devoir travailler pour atteindre les prochains objectifs. L’important est d’arriver à dégager des axes d’amélioration !

L’auto évaluation pour le manager 

L’analyse du manager est évidemment requise dans l’évaluation de la performance du collaborateur. Vous allez voir qu’il est intéressant et enrichissant pour l’entreprise de confronter les avis des différents acteurs lors d’un entretien annuel.  

En réunissant l’analyse du manager et du collaborateur, le feedback qui va ressortir de cette discussion va être plus pertinent et plus productif, car il va permettre d’aboutir sur une fixation d’objectifs concrets et réalisables. 

L’auto évaluation du collaborateur, vu par les RH 

En tant que chargé ou responsable des ressources humaines, vous devez également apprécier la performance du collaborateur de votre point de vue. Vous pouvez déléguer cette tâche à une personne de votre effectif, mais assurez-vous que l’analyse soit bien effectuée. 

L’évaluation du collaborateur par les RH est bénéfique pour 3 raisons : 

  • C’est un moyen de faire monter le taux de satisfaction au sein de votre entreprise
  • Vous gardez une trace des échanges 
  • Vous pouvez identifier plus facilement les salariés à hauts potentiels ou au contraire les profils plus à risques 

Avec une appréciation qui se rapproche de celle de l’entretien ou évaluation 360, vous mettez toutes les chances de votre côté pour mener des entretiens annuels efficaces. Ne bâclez surtout pas cette partie au risque de voir les discussions aboutir sur de la frustration de la part du collaborateur et de voir les performances globales baisser. 

Comment avoir une auto-évaluation de qualité ? 

Pour vous assurer que l’auto évaluation soit de qualité, nous vous conseillons : 

  • D’encourager les collaborateurs à garder des traces des réalisations passées
  • De demander l’avis des collègues et des pairs 
  • D’encourager le collaborateur à être plus factuel 

Encourager les collaborateurs à garder des traces des réalisations 

Si le salarié doit, de tête, revenir sur tout ce qu’il a réalisé l’année d’avant, il va oublier beaucoup de choses. La préparation des entretiens va leur prendre du temps et ils vont arriver stressé voir mécontent aux entretiens. 

Pour éviter cette déconvenue, prévenez les collaborateurs longtemps à l’avance et conseillez-leur de noter leurs différentes réalisations. En stockant les informations sous forme écrite par exemple, l’analyse et la gestion de la performance de chacun vont se faire plus facilement et beaucoup plus rapidement. 

Demander l’avis des collègues et pairs 

Au sein d’une équipe, chacun connaît les points forts et les points faibles des autres. Pour récolter des informations pertinentes sur le travail du collaborateur, demandez l’avis de ses collègues qui travaillent dans la même équipe et l’analyse de ses pairs.  

Vous allez aboutir sur une analyse bien plus objective et concrète que si vous ne vous fiez qu’à l’avis du manager et du salarié en question. 

Encourager le collaborateur à être factuel 

L’appréciation d’un travail et d’une performance doit être basée sur des faits. C’est une condition importante que le collaborateur doit avoir bien en tête quand il revient sur le travail qu’il a réalisé. 

C’est votre travail de leur rappeler et de leur expliquer l’importance de soutenir leurs paroles par des faits précis

Et après cette auto-évaluation ? 

Une fois que l’autoévaluation a été conduite rigoureusement par tous les acteurs, il convient :

  • De faire analyser les résultats par le manager
  • De conduire l’entretien entre le manager et le collaborateur 
  • De fixer des objectifs en lien avec le poste et le développement professionnel du salarié 

Analyse par le manager 

Pour préparer l’entretien annuel, il faut que le n+1 passe en revue les résultats de l’auto-évaluation. Cette analyse est importante. Elle lui permet de comprendre certaines choses et de mieux se mettre à la place du salarié

Cette analyse permet une meilleure gestion de l’entretien. C’est bénéfique pour tout le monde !

Entretien entre manager et collaborateur 

L’autoévaluation est un outil. Elle sert à aborder de la meilleure des manières l’entretien annuel. Une fois que vous l’avez réalisé et que tous les acteurs ont pu donner leur avis. Place à la discussion entre le salarié et le N+1. Il est essentiel que le manager sache comment mener un entretien annuel

N’hésitez pas pour que ce moment se passe correctement à faire, en amont, la trame d’entretien annuel

9 grilles prêtes à l’emploi pour un entretien Manager/collaborateur efficace

Entretiens annuels, entretiens professionnels, bilan objectif ou de fin de mission… Nous avons élaboré 9 modèles de grilles en concertation avec des DRH, des managers et des consultants SIRH.

Téléchargez ces modèles pour préparer au mieux tous vos entretiens !

Télécharger les 9 trames d’entretiens

Fixation des objectifs

N’oubliez pas que le but premier des entretiens d’évaluation est de définir de nouveaux objectifs au collaborateur. C’est la grande différence entre l’entretien annuel et l’entretien d’évaluation

À la fin de l’échange, il faut que les deux protagonistes s’accordent sur des objectifs précis qui vont autant dans le sens du développement professionnel du salarié que du développement économique de l’entreprise. Mais il faut savoir comment fixer des objectifs

Avec une auto-évaluation effectuée rigoureusement, vous êtes sûr d’aboutir sur un bilan utile qui va servir au bon déroulement de l’entretien annuel. En passant un maximum de temps à regarder si cette appréciation est faite soigneusement par tous les acteurs, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que les entretiens débouchent sur des objectifs pertinents !

Le guide des RH

L’équipe de rédaction du Guide des RH est composée d’un collectif d’experts des RH : Rédacteurs, consultants SIRH chez l’éditeur, consultant RH en cabinet …